Utilisation de l’intelligence artificielle pour la formation : un aperçu de 2019

26 mars 2020

Parmi la vaste littérature sur l’intelligence artificielle (IA), peu d’articles décrivent les mises en œuvre actuelles de programmes de formation basés sur l’IA. La plupart de la littérature scientifique et professionnelle sur l’IA se concentre principalement sur l’impact de l’automatisation induite par l’IA sur les milieux de travail et ses implications pour l’avenir du travail, l’introduction de technologies alimentées par l’IA sur le lieu de travail, l’adoption de l’IA par les employés, les problèmes et préoccupations liés à l’IA, la conformité à l’IA et les prédictions des futures mises en œuvre des technologies alimentées par l’IA dans différents secteurs.  

Les spécialistes en apprentissage et développement reconnaissent l’impact de l’IA dans le monde entrepreneurial et son influence lors de la définition des besoins actuels et futurs en matière de formation (Carson, 2019 ; Davies et al., 2019 ; World Economic Forum, 2019). De nombreux emplois futurs n’étant toujours pas définis, ces spécialistes sont eux-mêmes confrontés aux défis de la formation des employés dans un monde en constante évolution.  

Méthodologie 

Nous avons effectué une recherche de type booléen/phrase fin octobre 2019 dans les bases de données répertoriées EBSCO Host Academic Search Premier, Education Source, ERIC et Human Resources Abstracts. 

Sur les 1572 publications initialement identifiées discutant des technologies émergentes à des fins de formation, 6 articles sur l’intelligence artificielle ont été sélectionnés pour la synthèse finale selon les critères d’inclusion explicites suivants : 

  • Les articles rapportaient l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le cadre de la formation dans l’enseignement supérieur, la santé, la banque, les ressources humaines, le transport, le gouvernement et les organisations privées. 
  • Le texte intégral était disponible (si un article n’était pas disponible via les recherches dans les bases de données, les demandes ont été envoyées directement aux auteurs). 
  • Les articles étaient rédigés en anglais. 
  • Les articles avaient été publiés en 2019. 

Les usages actuels de l’IA à des fins de formation identifiés dans ce panorama peuvent être classés en deux catégories : la personnalisation de l’apprentissage et l’accompagnement des tâches de formation.  

Personnalisation de l’apprentissage 

La personnalisation de l’apprentissage désigne les moyens par lesquels les applications d’IA contribuent à fournir des programmes de formation personnalisés pour stimuler l’engagement des apprenants et correspondre aux besoins de formation des employés. Par exemple, dans le contexte de l’enseignement supérieur, l’IA est utilisée pour le profilage et la prédiction ainsi que pour l’évaluation (Zawacki-Richter et al., 2019). Autrement dit, l’IA permet d’identifier des profils d’apprenants, utilisés par la suite pour prédire quels étudiants seraient susceptibles d’abandonner un cours ou même de l’échouer. Cela peut être utilisé pour fournir un retour d’information et des conseils tout au long du processus d’apprentissage sous la forme d’invitations lorsque les étudiants sont confus ou bloqués dans leur travail. 

Dans le domaine de l’apprentissage et du développement, l’IA a été utilisée pour identifier les caractéristiques des formateurs concernant leurs stratégies d’enseignement et leurs expertises dans les sujets, pour analyser les performances des employés et proposer une formation personnalisée, pour identifier la méthode et l’approche d’apprentissage préférées de l’apprenant afin de fournir un format de formation personnalisé, ainsi que pour déterminer la meilleure durée, le meilleur rythme et la meilleure fréquence des programmes de formation pour les employés (Maity, 2019). 

Soutien des tâches de formation 

Le soutien fait référence aux utilisations de l’IA pour les systèmes de tutorat intelligents, les chatbots ou d’autres formes de systèmes adaptatifs soutenus par l’IA afin de faciliter l’expérience d’apprentissage. Cette tâche est généralement effectuée par des formateurs, des coachs ou des enseignants. Il s’agit plus particulièrement de l’automatisation des tâches et du soutien au tutorat et à l’enseignement. 

Dans le contexte de l’enseignement supérieur, les systèmes de tutorat intelligents, également appelés tuteurs intelligents en ligne, agents logiciels intelligents ou assistants intelligents, apportent une aide à l’enseignement du contenu des cours, à la notation et au retour d’information automatisés, ainsi qu’à la proposition de matériel pédagogique en fonction des besoins des étudiants. 

Dans l’éducation à la santé, les systèmes de tutorat intelligents ont été utilisés pour la formation et l’apprentissage pour différentes raisons (Iezzi et al., 2019 ; Randhawa & Jackson, 2020). Par exemple, des chatbots et des robots assistants d’enseignement ont été utilisés pour répondre aux questions des étudiants sur des forums en ligne, pour fournir aux étudiants des conseils de tutorat, et pour fournir un retour immédiat, des démonstrations et des explications aux étudiants en soins infirmiers. Ces mises en œuvre de l’IA visent à faciliter et à soutenir les professeurs et les médecins dans les tâches d’enseignement qui prennent beaucoup de temps. 

Les systèmes décisionnels d’intelligence artificielle, tels que Jill Watson d’IBM, soutiennent déjà le personnel RH en lui apportant une aide dans une série de tâches logistiques. Ces tâches consistent notamment à planifier des entretiens, à fournir un retour d’information en temps réel, à répondre aux questions des candidats, voire à aider les employés à trier les CV et à prendre des décisions RH dans le cadre des processus de recrutement (Damodaran & Schacht, 2018 ; Maity, 2019). Dans un avenir proche, l’intelligence artificielle sera de plus en plus impliquée dans le processus d’apprentissage et de développement. Plus précisément, l’IA aidera à identifier le niveau de compétence des individus et à décider quelle intervention d’apprentissage est la meilleure en fonction des besoins de formation de l’individu avec l’utilisation des TIC. 

Tendances à venir en matière d’apprentissage et de développement assistés par l’IA 

Avec l’avènement de l’ère numérique, nous assisterons à une multiplication des utilisations de l’IA dans les milieux de travail et, par conséquent, à une multiplication des utilisations de l’IA à des fins de formation. Les équipes chargées de l’apprentissage et du développement devront concevoir des programmes de formation afin d’améliorer les compétences de leurs employés ou de les recycler en fonction des changements sur le lieu de travail.  

Par exemple, il est prévu que les équipes du futur comprennent des assistants assistés par l’IA (Pence, 2019). En d’autres termes, on s’attend à ce que les travailleurs collaborent avec des collègues humains et non humains dans le cadre de leur travail. Ces collègues non humains peuvent prendre différentes formes, comme le cas des cobots, qui sont des robots collaboratifs assistés par l’IA qui aideront les travailleurs dans différentes tâches automatisées à une vitesse plus rapide (Cotte, 2020). 

De même, la combinaison de technologies d’IA comme le Machine Learning ou le Deep Learning peut potentiellement produire de nouvelles façons de personnaliser la formation et l’apprentissage sur le lieu de travail (Raths, 2019). De nouvelles formes d’agents de recherche IA soutiendront de nouvelles façons d’analyser, de comprendre et de trouver du sens dans le contenu en ligne, ce qui conduira à une révolution de la recherche qui pourrait avoir un impact sur les pratiques de formation. 

Les services de transcription assistés par l’IA qui proposent des vidéos sous-titrées automatisées favoriseront une abondance de vidéos accessibles en ligne dans plusieurs langues (Joly, 2019). Les vidéos et les contenus en ligne étant fréquemment utilisés dans les programmes de formation (Rajeshwari et al., 2019), cela pourrait potentiellement influencer la sélection et la diffusion des contenus de formation. 

L’utilisation de chatbots assistés par l’IA pour le service client dans les médias sociaux va augmenter considérablement. Cette tendance pourrait éventuellement être utilisée à des fins de formation sous la forme de chatbots créés pour fournir des commentaires et répondre aux questions des apprenants dans le cadre de programmes de formation (Joly, 2019). 

Conclusion

Alors que l’IA influence actuellement la façon dont nous travaillons, apprenons et formons notre personnel, il existe une lacune considérable dans la littérature scientifique et professionnelle pour ce qui est de la formation assistée par l’IA dans des secteurs tels que l’enseignement supérieur, les ressources humaines, la banque, la santé, les organisations privées, le gouvernement et les transports. On a beaucoup parlé de l’automatisation par l’IA qui façonne l’avenir du travail. L’upkilling et le reskilling sont devenus deux concepts courants dans l’apprentissage et le développement, le développement professionnel et la formation en général. De nouvelles approches de l’apprentissage et du développement inspirées de l’état d’esprit de croissance et des philosophies d’apprentissage tout au long de la vie sont nécessaires pour faire face à l’évolution du monde dans lequel nous vivons. Les spécialistes de l’apprentissage doivent eux-mêmes faire face à l’incertitude concernant la nature des emplois et la nature des programmes de formation dont les futurs employés auront besoin. 

La liste des références peut être consultée ici.

Autrice