Description de la Chaire

L’essor du numérique, des données massives et de l’intelligence artificielle a des impacts sur presque toutes les sphères de l’activité de l’emploi.

Dans ce contexte de transformation numérique accélérée par la pandémie de la COVID-19, les lieux de travail et notre façon de travailler, de collaborer et de former ou de s’autoformer sont en train d’être réinventés. La plupart des organisations se rendent compte que leur succès dépend d’un lieu de travail numérique doté d’une culture d’apprentissage tout au long de la vie qui aide leurs employés à s’adapter et à évoluer avec agilité et rapidité face à ces changements. Investir dans l’humain et sa formation continue est devenu une priorité. 

Or comment concevoir la formation, la requalification, la mise à niveau et le perfectionnement de la main-d’œuvre d’aujourd’hui et de demain pour un marché du travail en mouvance au sein de la 4e révolution industrielle et de l’ère post-COVID, où la collaboration humain-machine pour une intelligence augmentée est favorisée, voire même attendue ? 

Cette question est au cœur du travail de la Chaire de leadership en enseignement sur les pratiques pédagogiques innovantes en contexte numérique. 

Dans une approche systémique, l’objectif principal de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) sur les pratiques pédagogiques innovantes en contexte numérique  Banque Nationale est de contribuer au renouvellement de l’offre de formation de l’Université Laval aux programmes de cycles supérieurs en technologie éducative.  

Former les futurs experts et les futures expertes en technologie éducative et ceux qui sont en poste pour qu’ils et elles collaborent avec les technologies transformatives afin de concevoir des expériences d’apprentissage, de formation, de perfectionnement et de mise à niveau pour des clients et apprenants en besoin urgent d’être outillés en prévision d’un avenir de travail en mouvance à l’ère du numérique et de l’IA est au centre du travail de la Chaire.

Le rôle des futures expertes et des futurs experts en technologie éducative est d’aider la main-d’œuvre existante et future à s’intégrer dans le milieu de travail de demain et de s’attaquer à la résistance au changement chez plusieurs, allant de la gouvernance jusqu’à l’individu, afin d’y remédier. Leur clientèle vit la transformation numérique et s’attend, entre autres, à une diversité de cheminements, à l’apprentissage mobile, réactif, personnalisé et inclusif, à un apprentissage dans le flux du travail, basé sur la ludification (gamification), le jeu sérieux, les communautés d’apprentissages sur les médias sociaux, la simulation, la réalité augmentée, virtuelle, ou mixte, tout en gardant des instances de formation formelle et traditionnelle.

En effet, les approches et les méthodes adoptées par les experts et expertes en technologie éducative sont en train de subir un changement drastique pour inclure, entre autres, l’exploration de l’analytique de l’apprentissage.  

L’enjeu des travaux au sein de la chaire est d’ancrer la formation dans la réalité de l’apprentissage à l’ère du numérique et de l’intelligence artificielle, en favorisant une approche critique, responsable, éthique, équitable et durable du numérique en éducation et en formation dans les milieux de travail, dans une approche multidisciplinaire, interdisciplinaire et intersectorielle.

Objectifs

Concevoir une formation inclusive et équitable qui outillera les futurs experts et futures expertes en technologie éducative pour répondre aux besoins de formation de l’avenir du travail;

Développer une offre de formation mise à niveau et un perfectionnement tout au long de la vie sur les thèmes « les pratiques pédagogiques innovantes en contexte numérique » et « la formation et le perfectionnement de l’humain au cœur de la transformation numérique ». Cette formation sera adressée aux expertes et experts en technologie éducative déjà en poste et en milieu de carrière dans différents contextes éducatifs, parapublics et en entreprises publiques et privées, mais aussi aux enseignantes et aux enseignants de tous les ordres d’enseignement, aux directions d’école de même qu’aux intervenants d’autres milieux éducatifs;

Produire des connaissances liées aux approches pédagogiques ainsi qu’aux enjeux, aux défis et aux solutions potentielles concernant l’usage critique, éthique, responsable, équitable et durable du numérique et de l’intelligence artificielle pour des formations équitables qui répondent aux besoins de la main-d’œuvre au sein de la 4e révolution industrielle et le vivre-ensemble à l’ère du numérique (collaboration entre humains, et entre humains et machines).

Retombées et impact de la Chaire 

Pour la société

  • Contribuer à l’avancement des connaissances dans le domaine de la technologie éducative ce qui aura un impact sur la formation de la main-d’œuvre actuelle et future à l’ère du numérique et de l’intelligence artificielle (IA);
  • Équiper les experts et expertes en technologie éducative pour diversifier les approches et méthodes de formation par le numérique et soutenir l’intégration et l’inclusion de la main-d’œuvre actuelle et future dans le marché du travail de l’avenir; 
  • Contribuer à combler des lacunes dans la littérature scientifique quant à la formation des experts en technologie éducative qui doivent répondre aux besoins de formation d’une main-d’œuvre multigénérationnelle, multidisciplinaire et globale;
  • Déterminer et cibler des solutions, entre autres de formation, de stratégies d’autoformation, de mise à niveau et de perfectionnement tout au long de la vie, de politiques d’accompagnement, d’encadrement et d’accès à l’information, pouvant s’avérer utiles pour assurer une performance efficace de la main-d’œuvre actuelle et future pour l’avenir du marché du travail.

Pour le milieu universitaire

  • Enrichir la formation des expertes et des experts en technologie éducative, en formation, en perfectionnement et en mise à niveau en favorisant l’intégration du numérique dans la pédagogie;
  • Soutenir l’innovation pédagogique chez les étudiantes et les étudiants par des bourses d’excellence;
  • Accroître le recrutement d’étudiantes et d’étudiants prometteurs et engagés;
  • Faire l’examen de l’application en formation des jeux sérieux, des médias sociaux, de la réalité virtuelle, augmentée et croisée; 
  • Créer des situations propices à l’apprentissage expérientiel incluant les apports de l’intelligence artificielle;
  • Faire rayonner la Chaire par la collaboration interdisciplinaire; 
  • Valoriser le partage d’expertise avec des établissements partenaires;
  • Adapter l’offre de cours (présentiel, comodal, hybride, à distance) pour répondre à la disponibilité des professionnels en technologie éducative et en formation.

Pour la Banque Nationale

  • Promouvoir et soutenir la recherche et l’enseignement universitaire dans l’intégration du numérique en formation;
  • Valoriser le domaine de la technologie éducative;
  • Accroître l’offre de la formation continue;  
  • Faciliter l’accès aux études universitaires et le perfectionnement professionnel;
  • Créer un pôle d’excellence en formation des conseillères et des conseillers pédagogiques et de formation et des expertes et des experts en technologie éducative au Québec;
  • Soutenir l’innovation en pratiques pédagogiques en contexte numérique;
  • Soutenir l’innovation en formation, en requalification, en perfectionnement et en mise à niveau pour une transformation numérique efficace;
  • Développer les compétences des expertes et des experts en technologie éducative et en formation et des actrices et des acteurs de la transformation pédagogique pour qu’ils soient en mesure de concevoir des expériences d’apprentissage, de formation, de perfectionnement et de mise à niveau pour des clients et apprenants en besoin urgent d’être outillés pour un avenir du travail en mouvance à l’ère du numérique et de l’IA.

Pour savoir plus sur le programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE), consultez ce document.

Le terme experts et expertes en technologie éducative comprend les conceptrices et concepteurs pédagogiques, les conceptrices et concepteurs de l’expérience d’apprentissage, les ingénieures et ingénieurs pédagogiques, les technopédagogues et les conseillères et conseillers en formation.

Partenaires de la CLÉ