Actif – Recension des écrits autour du potentiel de l’intelligence artificielle, de l’analyse de l’apprentissage (learning analytics) et des agents conversationnels pour automatiser certaines tâches de base de l’équipe des services de soutien à l’enseignement et faciliter la personnalisation de formations et de ressources et l’accompagnement sur mesure du corps professoral

Objectif

Faire une recension des écris autour du potentiel de l’intelligence artificielle, de l’analyse de l’apprentissage (learning analytics) et des agents conversationnels pour assurer des recommandations personnalisées d’activités de formation, de perfectionnement et de mise à niveau et de ressources par les BSE aux membres du corps professoral ainsi qu’un accompagnement adapté en temps de crise mais aussi en temps de transformation pédagogique imposée, voire même souhaitée.

Description du projet

La pandémie de la COVID-19 a provoqué une perturbation très attendue de l’enseignement supérieur, essentielle pour mieux équiper les étudiants pour l’avenir du travail à l’ère du numérique et de l’intelligence artificielle (Pulsipher, 2020). En fait, Aoun (2018) et Seldon et Abidoye (2018) avaient déclaré, deux années avant la pandémie, que pour suivre la 4e révolution industrielle et les rapides progrès technologiques, nous ne pouvions plus nous contenter des modèles traditionnels d’enseignement et d’apprentissage. Compte tenu des circonstances inévitables de la pandémie, les bureaux de soutien à l’enseignement (BSE) des établissements d’enseignement supérieur travaillent fort pour tirer parti du catalyseur COVID-19. Leur objectif est de faciliter un développement professionnel du corps professoral qui conduira à une transformation pédagogique plus rapide et plus durable et une amélioration de l’éducation des générations futures (Naffi et al., 2020). En temps de crise mais aussi en temps de transformation rapide, les BSE travaillent d’arrache-pied mais risquent de manquer de personnels et d’heures durant une journée pour répondre aux pléthores des besoins d’un corps professoral hétérogène avec, entre autres, différents profils, différents niveaux de compétences techniques et approches andragogiques, différents horaires, différents domaines d’enseignement et niveau de résistance au changement (Naffi et al., 2020).  Des solutions de formation sur mesure ne sont pas réalistes dans le contexte actuel d’où un défi majeur auquel un nombre élevé de professeurs ont fait face lors de l’éruption de la pandémie : filtrer et trier la pléthore de formations et de ressources qui leur étaient fournis par les BSE et leurs facultés et suivre juste celles dont ils et elles avaient besoin au moment où ils et elles avaient besoin.

L’épuisement professionnel et le manque de capacité pour pouvoir répondre à temps à tous les besoins d’un corps professoral en transition et transformation pédagogiques ont été des préoccupations majeures des BSE depuis le début de la pandémie. Ils n’ont pas eu de temps d’arrêt depuis Mars 2020 et les demandes qui leur sont adressées sont nombreuses, et souvent requièrent une attention personnelle (Naffi et al., 2020).

Sachant que les compétences andragogiques du corps professoral impactent la réussite étudiante (Gibbs & Coffey, 2004) et la santé mentale des professeurs, notamment en temps de pandémie, affecte leur sentiment d’efficacité personnelle (Nguyen, 2020), un besoin urgent existe d’équiper les BSE pour qu’ils deviennent en mesure de fournir des services et des activités de formation, de perfectionnement et de mise à niveau adaptés aux besoins de chaque professeur et professeure œuvrant dans un établissement éducatif.

Pour personnaliser l’expérience et l’interface utilisateur de leurs clientèles, de grosses compagnies comme Google, Amazon, Netflix ainsi que les plateformes de médias sociaux ont recours à l’intelligence artificielle. Nos expériences en ligne sont très personnalisées. Cela devrait être également vrai pour le développement professionnel du corps professoral, sans imposer une surcharge de travail aux BSE. L’intelligence artificielle peut faciliter des processus tels que gérer des inscriptions, personnaliser des calendriers et des services de soutien, planifier des formations et des appariements entre pairs, faire la synthèse de contenu, adapter le contenu et l’expérience en ligne à l’apprenant et à ses besoins à mesure qu’il ou elle apprend, créer de nouveau contenu à partir des ressources existantes, et même créer du contenu original (Clark, 2020). Et ceci se fait en un temps record.

Ce projet présentera une piste à explorer par les BSE pour assurer un accompagnement et une formation de qualité, efficace et efficiente aux membres du corps professoral qui, une fois bien équipés pourront assurer une éducation de qualité à leurs étudiants. Pouvoir automatiser certaines tâches de l’équipe des BSE comme répondre à des questions de bases, communes au groupe du corps professoral, pourra dégager l’équipe pour qu’elle puisse se pencher sur des questions plus complexes et des activités qui encouragent l’innovation pédagogique.

Auxiliaires de recherche

Financement

Concours spécial BDR destiné aux professeur-e-s de la FSÉ, dans le cadre des subventions exploratoires ou des subventions d’échanges de connaissances du CRSH