Aziz Mimoudi

Aziz Mimoudi
Doctorant
Lien vers linkedin

Aziz Mimoudi est candidat au doctorat à la faculté d’Éducation de l’Université de Sherbrooke. Il est aussi membre chercheur étudiant de l’observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA), et du  Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT).
Son sujet de recherche est « l’étude de l’impact de l’usage de l’intelligence artificielle dans une plateforme de formation à distance », sous la direction de Florian Meyer de l’Université de Sherbrooke et de Nadia Naffi de l’Université Laval.

Sa recherche se penche sur l’étude du rôle des systèmes tuteurs intelligents dans l’enseignement assisté par ordinateur. Cette étude tombe dans le croisement des technologies éducatives du future. Il cherche à démontrer le rôle que pourra jouer les tueurs intelligents dans le développement de l’opération d’enseignement-apprentissage et comment ces algorithmes intelligents peuvent aider à offrir un enseignement personnalisé, équitable et diversifié.

Aziz a passé 19 dans l’enseignement public au Maroc, il a travaillé comme enseignant au ministère de l’Enseignement où il a pu enseigner au préscolaire, primaire et au lycée. Après avoir eu son Master recherche en France en ingénierie de formation en langues, plurilinguisme et interculturel à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, il a postulé au poste de concepteur pédagogique e-learning au « Digital Learning Lab » à l’Université Mohammed 6 polytechnique de Ben Guérir au Maroc, c’est là qu’il a eu l’occasion d’affûter ses compétences avec les technologies éducatives en commençant à concevoir des MOOCs, les implantant sur les « Learning management systems » de son Université puis de les gérer.

Un an après, il a été invité à postuler au poste d’enseignant en technologies éducatives à l’institut des sciences de l’éducation dans la même Université. En plus de la conception de MOOCs sur « Comment enseigner à distance » et « comment apprendre à distance », Il travaille actuellement sur des projets de recherche avec ses collègues sur le passage à la formation à distance pendant la pandémie,

Maintenant, il est en détachement pour poursuivre son doctorat à l’Université de Sherbrooke.