ACFAS – 507 – Approche responsable de l’IA et du numérique du développement de l’apprentissage tout au long de la vie : entre capacitation et bien-être

11 mai 2022 au 12 mai 2022
Lieu: Université Laval

La course à la mobilisation du numérique et de l’IA pour la transformation pédagogique devient une priorité des institutions éducatives afin de mieux répondre aux besoins de développement des compétences humaines et techniques et du marché du travail en pleine mouvance, tout en s’inscrivant dans des démarches critiques et éthiques. L’objectif est de mettre l’humain au centre pour ajouter de la pertinence à l’enseignement supérieur, le rendant ainsi plus agile et durable. Dans la conjoncture économique actuelle, les besoins de nos sociétés post-COVID impliquent l’apprentissage tout au long de la vie, ce qui exige la personnalisation, la diversification et la flexibilisation de l’apprentissage. Ces trois exigences impliquent de mettre l’équité, l’inclusion, la capacitation et l’émancipation au cœur de nos pratiques et de porter une attention particulière à la santé mentale des apprenantes et des apprenants et des actrices et acteurs en éducation et en formation. Les changements démographiques et économiques, la demande de formations courtes, rapides et flexibles, et la notion de compétences du futur guident des réflexions éthiques et critiques autour de l’utilisation des technologies émergentes, notamment l’intelligence artificielle et les réalités virtuelles, augmentées, mixtes et croisées, dans l’éducation du futur.

Ce colloque vise à faciliter des discussions et des réflexions constructives autour 1) de l’appropriation responsable et efficace de l’IA et du numérique pour des expériences d’apprentissage augmentées, adaptatives, inclusives, équitables et surtout plus humaines, 2) des compétences techniques et humaines requises pour concevoir, développer, déployer et faciliter des formations à l’aide de l’IA et du numérique d’une façon critique, éthique, responsable et durable (dimensions environnementales, sociologiques et économiques), et 3) de la capacitation et du bien-être par et à travers l’IA responsable et le numérique accessible.

Nous déclinons la pertinence de ce colloque en 3 piliers: 1) l’IA en éducation en tant que champ de recherche à construire, 2) l’IA, un enjeu pour l’éducation de demain, et 3) une communauté transdisciplinaire à fédérer. Ce colloque est une façon concrète d’offrir un lieu commun de partage de résultats de recherche et de réflexion tous azimuts. Il est coorganisé par l’OBVIA, le GRIIPTIC, le CRIEVAT et 4 chaires d’enseignement et de recherche: Chaire de leadership en enseignement sur les pratiques innovantes en contexte numérique – Banque nationale (Naffi), la Chaire de recherche de l’Université Concordia sur la Culture Maker (Davidson), la Chaire de recherche du Canada sur l’équité numérique en éducation (Collin), et la Chaire de leadership en enseignement sur la pédagogie de l’enseignement supérieur (Paquelin).