Actif – Pratiques d’accompagnement et de formation des employés face à la transformation numérique: une revue systématique de la portée

Objectif

Identifier les formations dont l’efficacité pour l’appropriation par les employés de la transformation numérique a été examinée scientifiquement.

Contexte

L’essor du numérique, des données massives et de l’intelligence artificielle (IA) aura des répercussions dans presque toutes les sphères de l’activité de l’emploi (Bouée, 2017; Globerman & Fraser Institute, 2019; Stanford Graduate School of Business, 2017). La transformation numérique (TN) engendrera des défis, des pistes de solutions et des réponses auxquelles nous ne nous attendons pas et que nous ne pouvons pas nécessairement prédire actuellement. Les organisations n’ont d’autre choix que d’investir dans l’humain pour réussir le déploiement du numérique et de l’IA dans toutes leurs divisions (Desbiolles, 2019).

En effet, l’avenir du travail nécessitera des habiletés non seulement techniques, mais aussi sociales/non techniques telles que la capacité de négocier, de motiver, de persuader, de coordonner et d’identifier des problèmes (The Philanthropy Roundtable & McAfee, 2019). Les changements anticipés placeront de nombreux employés dans une zone d’inconfort et nécessiteront le développement de compétences telles que l’appropriation du changement. Or, jusqu’à présent, peu d’efforts ont été entrepris pour repenser la formation aux habiletés sociales et le perfectionnement nécessaires au milieu de travail de l’avenir (IBM & Institute for Business Value, 2019).

Méthodologie

Une revue systématique de la portée (Gough, Oliver et Thomas, 2012) sera réalisée afin d’examiner les publications scientifiques pertinentes.

Équipe de recherche

  • Mathieu Ouimet, Département de science politique, Faculté des sciences sociales
  • Steve Jacob, Département de science politique, Faculté des sciences sociales
  • Nadia Naffi, Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage,Faculté des sciences de l’éducation