Comprendre l’infodémie générée par la crise de la COVID-19 : une approche intégrée pour lutter contre la désinformation dans des environnements complexes

Dans le contexte de l’actuelle pandémie, l’information est surabondante, générant un environnement complexe dans lequel les consommateurs – tout autant que les producteurs et disséminateurs d’information – sont vulnérables aux biais décisionnels et à la désinformation, définie comme de l’information fausse n’engageant pas une intention de départ malveillante/stratégique (Wardle, 2019).

En tenant compte des dimensions cognitives, affectives et collectives/sociales, ce programme de recherche intersectoriel (c.-à-d., Lettres et sciences humaines, Sciences de l’éducation, Sciences et génie, Sciences infirmières, Sciences sociales), subventionné par le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation à l’Université Laval, s’intéresse à la désinformation provenant du traitement de l’information issu des politiques de santé publique (p. ex., adhésion aux mesures préventives, politiques de vaccination, traitements substitutifs au vaccin, etc.) et mise de l’avant en raison de la pandémie de COVID-19.

Objectifs

À travers une démarche empirique qui combine l’analyse de contenu automatisée, l’analyse des construits personnels, l’expérimentation avec sujets humains, la simulation par ordinateur et le jeu sérieux :

  • Mieux comprendre la désinformation dans un contexte d’infodémie
  • En mesurer les impacts sur la prise de décision, et ce, afin de
  • Proposer des solutions pour favoriser le développement de compétences du 21e siècle (p. ex., adaptabilité, pensée complexe, pensée critique, identification et résolution de problèmes de manière créative) habilitant l’humain à mieux comprendre et gérer la désinformation issue d’environnements informationnels complexes.

Chercheur principal

Chercheurs et collaborateurs

Fabio Armando Naranjo Salazar

Subvention