Quelle est la pertinence des badges numériques en milieu scolaire?

17 avril 2022

Avec un marché mondial estimé à 27,34 milliards de dollars en 2021 et une projection de 40,36 milliards en 2026, les badges numériques augmentent en visibilité. Mais qu’en est-il spécifiquement de l’utilité des badges numériques dans le milieu académique ?

Depuis longtemps déjà, les établissements de formation scolaire ou professionnelle offrent des certificats pour reconnaître l’atteinte d’un objectif ou la complétion d’une formation. Avec l’arrivée des technologies, plusieurs d’entre eux ont transposé ces certificats en version électronique (digital certificate). Plus récemment, nous avons vu croître la popularité des badges numériques (digital badges). Tout comme les certificats numériques, ces badges ont pour objectif, par exemple, de confirmer la qualification d’une personne ou la complétion d’une formation de façon virtuelle. La différence principale entre ces deux concepts est que le badge numérique a été conçu avec l’intention de pouvoir être partagé facilement. Contrairement au certificat numérique qui présente une apparence plus traditionnelle, le badge contient moins de texte et un visuel plus attrayant (Guide des badges digitaux).

Quelle est l’utilité d’un badge?

Quatre catégories principales ont été identifiées pour distinguer la raison-d’être d’un badge. Il est intéressant de les découvrir afin d’élaborer ensuite sur les utilisations possibles en milieu scolaire.

  • Un badge normatif validera une certification formelle (titre, diplôme, micro-formation, etc.)
  • Un badge inclusif visera à renforcer des pratiques dans un regroupement (tels que les badges offerts chez les scouts)
  • Un badge instrumental permettra de formaliser des acquis obtenus dans un contexte autre que la formation (utile en insertion professionnelle)
  • Un badge associé au pouvoir d’agir proposera de la reconnaissance plus informelle souvent octroyées par les pairs (Chacun peut créer ses propres badges sans nécessairement avoir une autorité légitime)

Quelles sont les applications possibles en milieu académique?

Une première approche normative de l’utilisation des badges numériques en milieu scolaire est de proposer des micro-certifications. Il s’agit probablement de l’approche la plus simple à mettre en place dans un établissement post-secondaire puisqu’il suffit essentiellement de proposer une reconnaissance formelle à une personne, même si celle-ci n’est pas inscrite dans un programme complet. Le simple fait de suivre quelques cours au choix est officialisé par un badge numérique. Cette opportunité permettra à l’apprenant.e d’élargir ses compétences aux yeux des employeurs à un coût et une durée plus raisonnables. Il s’agit également d’une excellente vitrine publicitaire pour les établissements scolaires puisque les récipiendaires partageront leurs badges sur les réseaux sociaux, véhiculant ainsi le nom de l’établissement dans un contexte positif de réussite académique. 

Les badges numériques peuvent également servir de vitrines aux diplômé.e.s. Ainsi, les badges numériques accumulés durant le parcours académique de l’étudiant.e deviennent un fil narratif des différentes habiletés et compétences développées et ce, de façon formelle et vérifiable. N’importe qui peut écrire sur son curriculum vitae qu’il ou elle fait preuve de leadership, mais cela n’aura pas le même poids auprès de l’employeur qu’un badge émis par l’établissement scolaire pour la même qualité.

Dans le même ordre d’idées, dans une ère où l’on reconnait de plus en plus l’importante du savoir-être, des compétences transversales et d’une bonne attitude au travail, il est intéressant de réfléchir à l’utilisation des badges digitales pour mettre en lumière différentes valeurs importantes pour l’établissement scolaire et le milieu du travail. Il s’agit également d’une belle source de fierté pour les récipiendaires qui pourront ainsi se démarquer au moment de leur recherche d’emploi. 

L’utilisation de badges numériques en milieu scolaire a également l’avantage de favoriser la motivation des apprenant.e.s. Les badges numériques peuvent être utilisés comme nouvelle approche de récompenses en classe. Ils permettent de souligner les bons coups autrement que par l’assignation de notes sommatives. Ils peuvent également être offerts plus fréquemment et en mode juste-à-temps en fonction de l’évolution de l’apprentissage.

Encourager le partage des accomplissements par l’assignation de badges numériques sous forme de jeu pourra également favoriser la compétition naturelle entre les apprenant.e.s afin d’obtenir les meilleures places au classement. Il sera possible d’utiliser les badges numériques de façon ludique afin de favoriser la motivation et l’engagement différemment et interpeler davantage certains profils d’étudiant.e.s.

Les badges numériques peuvent également avoir un effet motivant permettant de réduire les écarts de performance. Il n’est pas rare de voir des étudiant.e.s de niveau post-secondaire présentant des lacunes significatives en français ou en mathématiques. Accumuler des badges au fur et à mesure de sa progression semble avoir pour effet de développer la confiance en soi de l’apprenant.e et, ainsi, l’aider à progresser davantage.

Quels sont les enjeux à considérer?

L’intégration des badges en milieu scolaire présente donc certainement plusieurs avantages intéressants. Il faut tout de même reconnaître que l’implantation de badges numériques implique des enjeux à ne pas négliger.

D’abord, l’instauration d’un système de badges numériques nécessite des investissements en temps et en argent. L’établissement devra être convaincu de la plus-value des badges numériques en comparaison des certificats numériques plus traditionnels.

Ensuite, l’établissement voudra s’assurer de la sécurité des badges offertes. On ne veut certes pas que le badge puisse être copié et utilisé par n’importe quelle personne. Par chance, des systèmes permettent maintenant de sécuriser l’information et la validité d’un badge numérique. Il faut toutefois savoir les utiliser.

De plus, il faudra porter attention à ne pas tuer l’idée dans l’œuf en recourant aux badges numériques à toutes les sauces. À un certain point, une trop grande quantité de badges accessibles trop facilement fera en sorte de diminuer la valeur de ceux-ci.  

Conclusion

En bref, bien que certains enjeux soient à considérer quant à l’instauration de badges numériques, les parutions récentes tendent vers un accueil favorable des badges en milieu scolaire. Les expériences partagées soulignent plusieurs avantages significatifs. On note ainsi une visibilité accrue pour l’établissement scolaire, un appui supplémentaire de la part de l’établissement pour l’intégration des diplômé.e.s en milieu de travail, une augmentation de la motivation en classe et une amélioration de la confiance en soi pour surmonter des difficultés. Voilà plusieurs bonnes raisons de considérer l’implantation de badges numériques en complément des certifications et diplômes formels de l’établissement scolaire.

Autrice