La transformation numérique – Le monde de l’apprentissage en ligne post COVID-19 – Quelques acteurs clés et défis.

30 novembre 2021

La COVID-19 a propulsé l’éducation dans un monde d’apprentissage en ligne qui va continuer, même après la pandémie, car les étudiant(e)s sont maintenant dans un monde beaucoup plus numérique où ils ont et auront à communiquer virtuellement avec des interlocuteurs dans le monde entier selon différents fuseaux horaires, à organiser des réunions en ligne et à prospérer avec la technologie. Ces mêmes étudiant(e)s vont se retrouver sur le marché du travail qui est aussi en transformation, car selon l’article Les sept principes pour stimuler le développement des compétences d’une équipe de travail sur le site de l’École branchée « les lieux de travail sont bouleversés par la transition vers de nouveaux modèles d’affaires numériques, l’automatisation, l’intelligence artificielle et l’analyse avancée des données ». La croissance de l’agriculture de précision est un exemple qui intensifie les demandes d’apprentissage en ligne destiné aux agriculteurs.

Qui est concerné?

Tous et toutes ! Cette transformation touche le marché de l’apprentissage au niveau mondial. Toutefois, certains acteurs y jouent des rôles clés, par exemple « les leaders de l’éducation, de la technologie et des politiques publiques doivent travailler ensemble pour concevoir des outils et des systèmes intelligents qui caractériseront l’ère future de l’éducation numérique démocratisée ».

Incontestablement, les enseignantes et enseignants ont eu à s’adapter et à mettre en place un ensemble de stratégies pour améliorer leurs pratiques. Ils ont eu à utiliser des compétences pédagogiques et technologiques à la fois, par exemple, en exploitant des techniques de gamification dans des modules de formation en ligne. Les enseignantes et enseignants ont aussi eu à s’améliorer en adoptant des approches plus intégratives, en encourageant l’engagement des élèves au moyen d’outils synchrones tout en utilisant des pratiques inclusives pour s’assurer de créer des liens de communauté entre eux et avec les apprenants. Les éducateurs, selon, sont des partenaires clés, car ils influencent les premières étapes pour aider la prochaine génération d’apprenants à embrasser cette réalité.  

Les apprenants sont au cœur de l’apprentissage en ligne, car ce sont eux qui doivent être formés et doivent évoluer dans un environnement plus numérique. Leur implication est plus que jamais importante afin de maintenir leur motivation. C’est pourquoi ils sont fortement impliqués dans des stratégies de formation centrées sur les besoins de l’apprenant comme dans les exemples suivants:

Les employeurs ont aussi un rôle clé, car le monde du travail évolue plus rapidement que les travailleurs, ce qui augmente le besoin de reconversion et de perfectionnement des employés. Selon l’article Les sept principes pour stimuler le développement des compétences d’une équipe de travail, les employeurs peuvent mettre en place des mesures en matière de formation et de développement de leur personnel. Ils peuvent stimuler le développement des compétences de leurs équipes de travail en définissant des objectifs clairs concernant les compétences à développer chez les employés, en établissant un référentiel de compétences au sein de l’organisation, en alignant les efforts de formation et de développement sur les priorités stratégiques, en créant des parcours individualisés tout en restant agile.

Les fournisseurs de l’industrie technologique jouent aussi un rôle important. Ils doivent répondre aux exigences de ce nouveau monde d’apprentissage numérique avec de nouveaux produits que les systèmes scolaires et les entreprises doivent utiliser avec imagination. Comme le présente Kimberly Archuleta, PDG d’Avance Learning Solutions, lors d’un entretien sur les constats sur l’industrie en plein essor, son entreprise et d’autres dans son domaine sont les fiers partenaires de cette transformation. Elles sont conscientes de l’importance de cette transformation pour leurs clients, qui ont besoin d’accroître la créativité et l’engagement de leurs employés au sein de leurs entreprises.

Cette transformation numérique de l’apprentissage apporte son lot de défis non négligeables. Par exemple, ce changement est difficile pour certains enseignantes et enseignants qui tentent d’y résister. Afin de pouvoir assumer leurs nouveaux rôles, Weber propose divers changements dans l’état d’esprit des enseignantes et enseignants afin qu’ils quittent la pensée de seulement survivre à la transformation vers une pensée qui leur permettrait de s’épanouir dans leur travail. Le choix et l’utilisation des technologies comportent d’autres défis, il ne faut pas l’oublier, notamment avec l’utilisation des réseaux sociaux qui a augmenté. On constate que cela peut soulever plusieurs enjeux, incluant des enjeux éthiques. L’enseignant doit définir ses objectifs, connaître les impacts d’une plateforme et le contexte dans lequel elle sera utilisée avant même de la choisir.

En conclusion, comme le dit De Laubier:

 « L’apprentissage en ligne n’en est qu’à ses débuts ». « La pandémie a changé la manière dont nous travaillons, vivons et apprenons, nous forçant à trouver des méthodes nouvelles et plus efficientes. L’apprentissage est à la clé de cette évolution et de toutes les opportunités qu’elle engendre. »