Apprentissage social sur les médias sociaux, un incontournable dans le design de l’expérience d’apprentissage à distance

9 mai 2021

Les résultats du sondage du 2021 de Donald Taylor sur le sentiment général à l’égard de la formation et les tendances en 2021 en matière de la formation continue témoignent d’un intérêt croissant envers l’apprentissage social et collaboratif à la suite de la pandémie. Ces approches ont été sollicitées depuis longtemps dans les milieux organisationnels. Avec la croissance des cours en ligne et du télétravail, elles s’éloignent de leurs cadres théoriques pour devenir des pratiques incontournables, des catalyseurs pour briser l’isolement et des atouts pour assurer la santé mentale dans une formation à distance.

L’efficacité de l’apprentissage social

D’après la théorie de connectivisme, le cycle de développement des savoirs, de l’individu à l’organisation passé par le réseau permet aux apprenants de rester à jour dans leurs domaines grâce aux connexions qu’ils établissent. Dans le format à distance, l’apprentissage social est un mode agile : il est le principal moyen de créer des connaissances et de rester à jour, que ce soit sur le lieu de travail ou entre les chercheurs du monde entier. Il constitue en fait, une forme de co-construction de savoirs qui se nourrit de l’intelligence collective et permet d’hybrider des idées provenant de plusieurs personnes pour faire émerger une solution viable, durable et robuste. Il s’appuie sur la présence d’une communauté où la participation active de chaque membre est à la fois une responsabilité partagée, encouragée, mais surtout exigée.

Outre l’augmentation de la motivation et de l’engagement envers la matière à apprendre, l’apprentissage social favorise un sentiment d’appartenance et d’affiliation au sein d’une communauté tout en permettant aux individus de sentir un épanouissement personnel. À cet effet, à la croisée des dimensions sociale et émotionnelle de l’apprentissage, l’apprentissage social assure une solution durable pour l’avenir : les apprenants augmentent leurs « compétences transversales » en faisant des interactions significatives à plusieurs niveaux. À travers les échanges, les apprenants développent leurs sens critiques, leurs capacités de résolution de problèmes, mais aussi l’empathie, le respect et la solidarité. Ils comprennent que l’Autre est la source d’apprendre et ils pratiquent à l’investir émotionnellement et cognitivement. La synergie qui se crée dans le cadre des interactions est une valeur ajoutée pour toute communauté, lui permettant d’atteindre plus rapidement ses objectifs.

Quel design pour intégrer les médias sociaux dans une formation à distance

L’effervescence autour des médias sociaux promet de réinventer et de révolutionner l’apprentissage social et collaboratif.  Dans le cadre d’une e-formation, trois catégories d’usage sont à imaginer avec les plateformes de médias sociaux: ceux-ci peuvent être espaces d’échange et de communication, sources d’information et outils de production de contenu.  Ce dernier permettra aux apprenants de sortir de leurs zones de confort, de ne plus être un simple consommateur des réseaux sociaux au profit d’être plus actifs et devenir acteurs de leurs apprentissages.

Par le souci d’implémenter des stratégies pédagogiques engageantes, différenciées et adaptées aux besoins des apprenants d’aujourd’hui, la combinaison de ces approches avec le « Mobile Learning » est inévitable. Suivre des discussions sur les communautés LinkedIn, lire un article partagé par des collègues, suivre un hashtag sur Twitter peuvent être considérés comme des «microapprentissages » dans « le flux de travail » favorisant «la formation continue ».

L’embarras du choix

L’écosystème que permettent les médias sociaux peut être exploité de diverses manières selon le besoin de matière à enseigner et selon la pédagogie adoptée. Dans le cadre d’une formation à distance, le texte, le son, l’image, la vidéo et le corps prennent d’autres valeurs et dimensions.  Ils peuvent mobiliser les individus, les projeter dans un autre cadre spatiotemporel en leur permettant de vivre des expériences collectives dans leurs solitudes. Voici des exemples d’usage de trois médias sociaux que vous pouvez emprunter dans le design de e-formation que ce soit pour un cadre universitaire ou pour entreprise :

Twitter:  Il pourrait être l’espace de microblogage collectif.  Créez un hashtag surTwitter pour votre cours et demandez aux apprenants de le suivre. Dans une séance synchrone, vous pouvez demander aux apprenants de résumer ce qu’ils ont compris en 280 mots et vous avez ensuite une synthèse du contenu de cours faite par l’ensemble des apprenants.

Tiktok : TikTok est en quelque sorte, « retweetter avec son corps ». L’apprenant peut sentir son Soi dans les mécanismes collectifs. Elle constitue une des plateformes où l’aspect social de l’apprentissage est devenu populaire. Au milieu de l’année 2020, une tendance au microapprentissage a émergé sur TikTok. Le #LearnOnTikTok encourage les établissements d’enseignement et les experts professionnels du monde entier à proposer des vidéos éducatives créatives sur cette plateforme. Votre défi avec la création de vidéo sur TikTok sera de trouver un moyen de séquencer le contenu d’apprentissage et de le présenter en un peu de temps, de façon ludique et engageante. C’est un outil pour apprendre aux apprenants comment attirer l’attention de leurs publics. C’est aussi un excellent moyen pour les enseignants d’entrer en contact les uns avec les autres et de partager des conseils, des astuces et des trucs.

Clubhouse : propose des « salles » de discussion audio en temps réel où des personnes de tous les horizons peuvent participer dans les discussions sur divers sujets et partager leurs expériences avec le public. À l’heure de la pandémie où on est tous privés d’interaction sociale, Clubhouse pourrait être un bon choix pour faire parler ses apprenants, d’écouter leurs soucis et préoccupations leur permettant de s’exprimer volontairement, de développer leurs pensées, de jouer un rôle de modérateur dans un débat, de développer leurs  capacités d’écoute dans une formation à distance notamment dans un cadre universitaire. Le défi avec cette application est que les gens peuvent y avoir accès seulement par invitation.

N’hésitez pas à exploiter les énormes possibilités des médias dans le design de votre prochain cours en ligne.

Autrice